Devenir luthier professionnel : les formations à suivre pour maîtriser cet art ancestral

luthier-professionnel
Skyra » Formation » Devenir luthier professionnel : les formations à suivre pour maîtriser cet art ancestral

Le métier de luthier est un choix de carrière exceptionnel et passionnant qui allie la musique, l’art et l’artisanat. En tant que spécialiste dans la fabrication, la restauration et l’entretien d’instruments à cordes tels que les guitares, violons et autres instruments similaires, le luthier possède des compétences techniques et artistiques très spécifiques. Si vous êtes intéressé par ce métier, découvrez dans cet article quelles formations suivre pour devenir luthier professionnel et commencer à exercer cette profession hors du commun.

Les différentes options de formation en écoles de lutherie

Afin de bien découvrir un métier artisanal d’exception, plusieurs établissements proposent des cursus dédiés au métier de luthier. Certains sont accessibles directement après le baccalauréat, tandis que d’autres requièrent d’abord l’obtention d’un diplôme spécifique. Voici quelques-unes des formations les plus réputées :

  1. Le CAP Luthier : accessible dès la fin du collège, il offre une première approche du métier et permet de développer les bases nécessaires pour poursuivre une spécialisation dans le domaine.
  2. Le Brevet des Métiers d’Art (BMA) Toolmaker in Music : ouvert aux titulaires d’un CAP Luthier ou équivalent, il offre la possibilité de se perfectionner dans la fabrication d’instruments pendant deux ans.
  3. Le DMA Régie Instrumentale option lutherie : accessible après un BMA, cette formation complète permet une spécialisation par type d’instrument (archet, guitare, violon, etc.) et dure trois ans.

luthier professionnel

L’apprentissage : une voie privilégiée pour devenir luthier professionnel

L’alternance entre travail en entreprise et cours théoriques constitue souvent la meilleure formule pour acquérir une connaissance approfondie du métier de luthier. En effet, l’apprentissage permet de développer à la fois des compétences techniques et artistiques, mais aussi de se familiariser avec les exigences du monde professionnel. De nombreuses entreprises recherchent des apprentis pour former de futurs collaborateurs, ce qui facilite également l’accès au marché du travail une fois le diplôme obtenu.

Les avantages de l’apprentissage

  • Une expérience professionnelle valorisée : travailler auprès d’un maître luthier permet d’acquérir rapidement savoir-faire et expérience, indispensables pour accéder aux meilleures opportunités professionnelles.
  • Un encadrement personnalisé : chaque apprenti est suivi de manière individuelle par son tuteur, garantissant ainsi un meilleur accompagnement et des conseils adaptés à chaque situation.
  • Un réseau professionnel étendu : intégré dès le début de sa formation, l’apprenti évolue au sein d’une entreprise et se crée un carnet d’adresses qui facilitera son insertion dans la vie active.

Les défis de l’apprentissage

Pour tirer pleinement profit de cette formule, il est essentiel de posséder certaines qualités :

  • La curiosité : toujours à l’affût des dernières techniques et innovations du monde de la lutherie, la quête constante d’amélioration est une condition sine qua non pour progresser professionnellement.
  • Le sens du détail : minutieux par nature, le luthier doit savoir être attentif aux moindres indices qu’il rencontre sur un instrument pour en optimiser l’ajustage.
  • L’autonomie : bien encadré(e) par son tuteur ou tuteurs, l’apprenti luthier doit néanmoins prendre rapidement ses responsabilités et travailler de manière autonome.

Autres qualifications et compétences complémentaires

Bien que les formations précédemment citées soient les plus courantes pour accéder au métier de luthier, d’autres qualifications peuvent également être utiles. Par exemple, un cursus en histoire de l’art ou en sociologie de la musique peut apporter de précieux éléments de contexte pour mieux comprendre les attentes des musiciens professionnels.

Par ailleurs, plusieurs compétences sont souvent recherchées par les employeurs :

  • Le travail du bois : une expérience préalable dans ce domaine (menuiserie, ébénisterie, etc.) est un atout indéniable pour maîtriser plus rapidement les techniques de lutherie.
  • La maîtrise des langues étrangères : parler couramment anglais et/ou d’autres langues constitue un avantage considérable lorsqu’il s’agit de travailler avec des musiciens internationaux ou de participer à des événements internationaux.
  • Les compétences commerciales : savoir gérer une entreprise, présenter et vendre son travail sont des qualités primordiales pour développer sa propre activité et se faire connaître auprès d’une clientèle exigeante.

Enfin, n’oubliez pas que le métier de luthier repose avant tout sur la passion : il est important de multiplier les rencontres et les expériences afin de nourrir en permanence cet amour de la musique et du travail manuel. Cette passion sera votre meilleure alliée pour réussir dans ce métier exigeant et gratifiant.

  • Ateliers pâtisserie Coffret cadeau Smartbox
    Les amateurs de délices sucrés souhaitant enfiler toque et tablier pour se lancer dans la confection de leurs propres créations se réjouiront de cette sélection ! Au menu, un cours de pâtisserie à suivre seul ou en duo, pour maîtriser les subtilités de cet emblème de la gastronomie française. À domicile ou dans un espace dédié, place au plaisir des sens !

Catégories :